This post is also available in: English (Anglais) Norsk bokmål (Norvégien Bokmål)

Vous avez toujours rêvé de vivre comme un nomade dans une yourte? De vous rendre dans le désert de Gobi et ainsi parcourir le plus grand désert d’Asie? D’en apprendre plus sur le pays qui au 12ème siecle a régné sur le plus grand empire jamais créé? Dans ce cas vos prochaines vacances se passeront très certainement en Mongolie. Mais avant de vous y rendre, voici quelques conseils et astuces.

 

1.La Communication

Communication Mongolia

5 millions de personnes dans le monde parlent le Mongol, la langue officielle de la Mongolie. C’est peu. Il y a donc de fortes de chances pour que, comme nous, vous ne connaissiez pas un mot de cette langue. Alors comment faire pour communiquer avec les locaux?

Si votre voyage en Mongolie comprend un passage à Oulan Bator, la capitale, vous serez heureux d’apprendre qu’une partie de la population (principalement les jeunes) parle anglais. Bon n’espérez pas non plus avoir de longues conversations dans la langue de Shakespeare avec les locaux, mais cela vous permettra au moins de trouver votre chemin, ou d’acheter des billets de train ou de bus. C’est déjà bien.

Que faire si vous vous éloignez de la capitale ou si vous devez échanger avec les moins jeunes?

Si vous êtes dans une region avec du réseau internet, c’est simple, utilisez Google Translate. Si ce n’est pas le cas, pensez bien à télécharger une application de traduction offline.

Malheureusement il n’existe pas énormement d’applications de ce genre. Celle que nous pouvons recommander est Mongolian. Cette application, en partie gratuite, comprend des phrases basiques sur differents thèmes( salutations, nombres, hébergement, manger dehors, faire du shopping, urgence, tourisme…). Si vous voulez plus de phrases et de thèmes, il faudra prendre la version pro qui coûte 9,99 euros.

G'palémo book

 

Autre astuce: G’palémo. Avant de partir en tour du monde, mon frère nous a offert ce petit livre. Il contient des images sur tous les thèmes utiles et nécessaires lors d’un voyage: nourriture, hébergement, loisirs, pratique…. Comment l’utiliser? Par exemple,  si vous vous rendez dans une pharmacie ou un supermarché et souhaitez trouver des pansements,  cherchez dans le livre l’image correspondante, puis montrez la à votre  interlocuteur.

Ce livre nous a beaucoup aidé, que ce soit en Mongolie, mais aussi en Chine. Et oui, les images sont souvent bien plus efficaces  qu’une traduction approximative!

 

2. L’équipement

A partir de septembre, il fait froid en Mongolie… très froid. Pendant notre séjour d’un mois dans le pays en octobre 2017, la température a atteint les -26 degrés!

Il faudra bien vous préparer si vous partez pendant cette période! Vous voulez savoir quel type d’équipement nous avions avec nous? Regardez cette vidéo >> ici <<.

La plupart des éléments mentionnés dans la video ont été achetés chez Décathlon. Nous publierons prochainement un article avec tout l’équipement que nous avons acheté pour notre tour du  monde, ainsi que les liens et les prix de ces articles.

 

3. La Yourte

Mongolian ger/yurt

Si vous voulez découvrir le mode de vie traditionnel des nomades Mongols, alors il vous faudra vivre dans une yourte. Les yourtes sont de grandes tentes recouvertes de peaux d’animaux. Au centre on retrouve un poêle à bois et sur le côté des lits simples. Pas de toilettes, pas d’eau courante et pas d’électricité. Ne vous attendez donc pas au grand luxe ou à beaucoup de confort si vous vivez dans une yourte!  Cet habitat peu fourni permet aux nomades de démonter facilement leurs tentes pour pouvoir s’installer dans un endroit où le pâturage sera meilleur pour les animaux.

 

Cooking dinner insidethe yurt

Notre hôtesse faisant la cuisine dans la yourte

Pendant notre séjour en Mongolie nous avons eu la chance d’effectuer une mission Workaway  dans une ferme à Khatgal qui se trouve à 700km d’Oulan Bator. Pendant une semaine nous avons partagé le quotidien d’une famille de nomades et avons vécu avec eux dans leur yourte. Si vous voulez en savoir plus sur notre mission cliquez sur le lien de notre video Youtube: ici.

Nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre lorsque nous sommes arrivés là-bas. La famille dans laquelle nous vivions comprenait 3 personnes: les grands-parents et leur petite fille de 4 ans. En tout nous étions donc 5 à vivre dans la yourte. Les grands-parents dormaient sur des lits simples placés de chaque côté de la yourte et nous dormions sur le sol, dans nos sacs de couchage.

En dehors du manque de douche et de toilettes, le plus difficile pour nous a sans doute été la promiscuité. Pas de moments à soi dans une yourte, il n’y a qu’une piece et pas de separation entre les différentes parties de la tente. Préparez-vous au manque d’intimité et profitez de ce moment authentique, loin du superflu et de la technologie.

 

4. La nourriture en Mongolie

Traditional food in Mongolia

                           Repas traditionnel mongol

 

Comme nous vous l’avons dit précédemment, il peut faire très froid en Mongolie. Ce climat est peu propice à la production de fruits, légumes, et céréales,  produits qui ont besoin de soleil pour pousser. D’ailleurs, si vous allez dans les supermarchés vous verrez que le prix de ces produits est souvent assez élevé.

Ainsi on retrouve principalement des produits d’origine animale dans l’alimentation de base des Mongols. Pour tenir et résister au froid, il faut des calories. Ces calories on les retrouve dans la graisse. En Mongolie, on mange beaucoup de mouton (viande réputée pour être très grasse) et des produits laitiers à forte teneur en matière grasse (fromage, crème) et protéines.

Et puis, si vous allez dans les steppes mongols, vous n’aurez sans doute pas à votre disposition de l’eau potable. Faites comme les locaux, buvez du lait. Nous avons été têtus et avons voulu boire l’eau de la rivière après l’avoir fait bouillir… mauvaise idée: nous sommes tombés malades!

5. Ville ou Campagne?

Beautiful Mongolian landscapes

Vous ne savez pas quels endroits visiter en Mongolie? C’est simple, éloignez vous des grandes villes comme Oulan Bator ou Moron, de leur pollution, des travaux et du bruit permanents, des nombreuses voitures…

Si vous voulez une experience plus authentique, avec de belles rencontres et des paysages à vous couper le souffle, rendez-vous dans des lieux plus reculés. Privilégiez les steppes mongoles et si vous en avez la possibilité passé du temps dans une famille mongole et vivez dans une yourte.

Beaucoup de touristes visitant la Mongolie se rendent dans le désert de Gobi. Nous avons décidé de ne pas le faire et de nous rendre dans des zones un peu moins connues, mais dans lesquelles il y a tout autant, si ce n’est plus de choses à voir.

De plus, les prix pour aller dans le désert de Gobi avec une agence peuvent atteindre près de 90 euros par jours! Une somme non négligeable lorsqu’on voyage avec un petit budget. Et en discutant avec des voyageurs rencontrés ici et là pendant notre séjour en Mongolie, et qui ont effectués des tours dans le désert, nous ne regrettons pas notre choix. Pendant ces tours on passe en moyenne 8 heures par jour en voiture, on voyage avec des personnes qu’on ne connait pas forcément, on ne peut pas rester plus longtemps dans les endroits qu’on apprécie car il y a un programme a respecté…

Mais si vous avez toujours rêvé de vous rendre dans ce désert asiatique alors pensez bien à comparer les prix, à demander s’il n’y a pas de frais cachés et à demander à rencontrer ceux qui voyageront avec vous pour faire connaissance avec eux avec de vous lancer dans cette aventure.

Dans tous les cas n’hésitez pas à aller visiter les autres régions du pays.

 

Vous avez d’autres astuces pour un voyage en Mongolie réussi? Partagez les dans les commentaires juste en dessous 🙂